HISTORIQUE

 

HISTORIQUE DE L’AMICALE DES AMATEURS DE FIELD TRIALS

 

de chiens d’arrêt

 

 Ce fut un soir d’avril 1963, à la CHATRE SUR LOIR, que quelques amateurs passionnés de concours décidèrent de créer l’Amicale des Amateurs de Field Trials de chiens d’arrêt. Le premier field trial inscrit au calendrier officiel de la Société Centrale Canine eut lieu les 4 et 5 avril 1964 organisé conjointement avec l’Association des Dresseurs Professionnels sur leurs terrains habituels  à JOSNES (41) et communes avoisinantes.

 

Le premier Comité directeur fut constitué et Jean-Pierre BOUIN élu Président avec la charge d’organiser un field annuel au nom de l’Amicale qui se déroula en avril 1965 à SELOMMES (41) et communes avoisinantes. De magnifiques territoires, très riches en perdrix, ce concours connut un succès considérable ... l'Amicale était née.

Le Président avait également pour mission de structurer notre association et d’éditer un bulletin d’information à l’intention de ses membres.

 

Fin 1966, Jean-Pierre BOUIN souhaitant abandonner la Présidence, Louis LE CHAT alors Vice Président lui succéda à la tête de l’Amicale.

 

Des statuts définitifs sont alors élaborés et l’association est déclarée à la Sous-Préfecture de BREST le 10 août 1967 sous le n° 1698 (J.O. n° 200 des 28 et 29 août 1967).

 

En avril 1987, après plus de 20 années de présidence, Louis LE CHAT appelé à diriger le Pointer Club français, renonce à sa fonction.

 

Hubert SANTOIRE, l’actuel Président d’Honneur, est alors élu par le Comité pour lui succéder. Ce dernier assumera la Présidence durant treize année, jusqu’au 23 octobre 2000. Ne souhaitant plus se représenter, il sera remplacé par le Dr Anne LE TINNIER. Après 14 années de Présidence dans l’esprit de ses prédécesseurs, elle a pensé qu’une nouvelle impulsion était nécessaire et n’a pas voulu se porter à nouveau candidate à ce poste.

 

Dominique LEBRUN fut élu par le comité le 4 avril 2014 à la tête de l’A.A.F.T.  Il souhaite poursuivre la tâche engagée tout en modernisant certains axes de notre fonctionnement en veillant au respect de ce qui fait la force de notre association : la représentation tripartite entre les adhérents Amateurs, Juges et Professionnels.

 

Aujourd’hui depuis plus de 50 années après sa création et bien que non représentée au sein de la Commission d’Utilisation Nationale Chiens d’Arrêt de la Société Centrale Canine, l’Amicale prend toujours une part active dans la cynophilie officielle.

 

Pendant de nombreuses années, avec treize journées annuelles de concours sur perdrix, bécassine, bécasse, faisans tirés, grande quête, elle se situait dans les premières places de l’organisation des concours ouverts à toutes les races de chiens d’arrêt. Ce nombre important de concours ne se faisait pas au détriment de la qualité. En effet, le premier souci de notre association a toujours consisté à organiser des concours de grande qualité, c’est d’ailleurs ce qui constitue en grande partie notre crédibilité.

 

En 2015 nous avons été contraints par la CUNCA, pour des raisons discutables,  à réduire de façon drastique le nombre de nos organisations qui devra se limiter à 7 journées annuelles, quête de chasse et grande quête confondues. Notre Comité a donc pris la décision de privilégier les épreuves sur gibier naturel, les plus difficiles mais aussi les plus sélectives  pour l’amélioration des races de chiens de chasse en conservant : une journée de GQ,  quête de chasse à NURLU (80) pour les chiens continentaux et britanniques sur perdrix au printemps ainsi que 1 journée à GENOUILLY (18), 2 journées à DEOLS (36) sur faisans naturels et la GQ d’hiver à CLERMONT (60).

 

Nos objectifs :

 

1.     Veiller attentivement au maintien de la qualité et de la convivialité de nos organisations

 

2.    Mise en place d’une page Facebook et d’un site internet dédié

 

3.    Développer le nombre de nos adhérents afin d’être encore plus performants dans nos actions

 

4.    Obtenir notre affiliation  auprès de la Société Centrale Canine

 

Alors si vous êtes amateurs, au sens large du terme, chasseur au chien d’arrêt, déjà persuadé de l’utilité de notre action, venez nous rejoindre. Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons continuer à progresser dans le seul but désintéressé de contribuer à l’amélioration des races de chiens d’arrêt mais ce, ne l’oublions jamais, pour que les chiens restent avant tout au service des chasseurs, les aident et les incitent à pratiquer une chasse toujours plus noble, plus pure, plus sportive et plus éthique.

3 mars 2016